• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon

Follow The Persian Trader 

The Persian Trader Ltd - Incorporated in Scotland 13 Drummond Place Edinburgh EH3 6PJ

  The Persian trader is an International registered trademark 

Propriétaires foncières, cultivateurs, cueilleurs et commerçants ;

 L’ancienne et la prochaine génération de commerçants persans (Persian traders).

 

Les visages du Safran par Kayhan :

 

Kayhan est un photographe conceptuel basé à Edinburgh. Il utilise la photographie comme un médium de communication d’idées, comme une forme d’expression créative. Ses projets s’amorcent à partir de son intérêt personnel pour l’Histoire, la Culture, la Musique, la Littérature et les Arts.

 

« Les visages du Safran » est un travail photographique inspiré par le travail d’August Sander, un photographe documentaire allemande des années 1920, mondialement connu pour sa grande série sur « les visages de notre temps ».

 

Au croisement entre la typologie et le travail documentaire, ce projet s’est accompli pendant deux ans d’investigation du terrain. Les photos sont prises à la fin du mois d’Octobre (au moment des cueillettes) 2015 dans et aux alentours des villages de Haji Abaad de Kachmar, Torbat-é Heydarieh, Chadmehr et Kalât dans la région du Nord-Est d’Iran, au bord de l’ancienne route de la Soie.

 

 

L’épice la plus convoitée du monde a été marchandée au long de la Route de la Soie pendant des millénaires. Cette région, aussi grande que l’Allemagne, produit quasiment 90% du Safran du monde. La culture du Safran est une activité ancestrale dans cette région. Jusqu’à ce jour, les bulbes de Crocus, unique de chaque firme, sont transmises d’une génération à une autre.

 

 

Ces dernières années, en raison des sanctions américaines et des Nations unies et d’une manière plus vaste, en raison d’un climat politique et commerciale défavorable, le Safran d’Iran a été majoritairement exporté en Espagne, où il est mélangé a du Safran espagnole et labélisé en tant que Safran espagnol !

Sedigheh Ranjbar (Nane-ye-Majid) 

From Hadji Abad

 

Elle est connue comme (Nané- yé Majid) dans sa communauté. Nanéyé Majd veut dire Maman de Majid. Dans cette région, il est de coutume d’appeler une femme en se référant à son fils ainé.

 

Elle raconte comment elle marchait tous les ans en pèlerine, de son village jusqu’à la ville de Machhad (la ville la plus sacrée d’Iran). Ces trajets l’ont aidé à préserver sa santé et à combattre sa maladie de diabète dont elle soufrait depuis plusieurs années.  Elle était l’unique gagne-pain de sa famille. 

 

Hadj Mohammad Naser Karimi 

from Hadji Abad

 

Le Hajj est le rituel de pèlerinage annuel musulman vers la Mecque. La confession shiite le rend obligatoire pour toute personne responsable qui en a la capacité financière et physique. Celui qui a accompli ce rituel est appelé Hadji. Mohammad Nasser a accompli le Hajj comme le titre accolé à son nom l’indique. Ce titre prestigieux symbolise un certain statut social, une stabilité financière et un certain dégrée de piété. Hadji Mohammad Nasser a été un cultivateur de Safran pendant toute sa vie, de même que son père et son grand-père.

 

Show More